Une nouvelle pensionnaire au Musée des Transports

Le saviez-vous? Ce ne sont pas 16 rames de tramways CAF Urbos 3 qu'a reçues la Métropole Stéphanoise, mais 17! En effet, une maquette à l'échelle 1:35 des nouvelles rames a été réalisée. Après avoir été exposée lors d'un salon des mobilités puis à la Maison du Projet Urbain, la maquette est désormais pensionnaire au Musée des Transports. Retour sur l'historique de cette maquette et de ces rames révolutionnaires.

La maquette fait son arrivée sur le site de Transpole, où se trouve le Musée des Transports.
HISTORIQUE DE LA MAQUETTE

La maquette du nouveau tramway stéphanois a tout d'abord été exposée par le constructeur CAF lors du congrès des Rencontres Nationales du Transport Public du GART (Groupement des Autorités Responsables de Transport), en 2015 à Lyon. Ce groupement est une association réunissant des communautés de communes qui ont la charge d'organiser les transports collectifs sur leur territoire. Créée en 1980, l'association a pour vocation la promotion du développement des transports publics et des modes de déplacement alternatifs à la voiture.


Après que la maquette ait été ainsi exposée, les premières véritables rames CAF Urbos sont arrivées à Saint-Etienne. La maquette n'a pas pour autant perdu son intérêt, et ne va pas tarder à s'afficher aux yeux des stéphanois.

En janvier 2019, la municipalité de Saint-Etienne a inauguré la "Maison du Projet Urbain", située dans le centre-ville stéphanois, rue Louis Braille. L'objectif? Permettre à chacun de découvrir autrement la ville et surtout les projets urbains qui la transforment peu à peu. Pour ce faire, la Maison propose aux visiteurs des outils innovants pour découvrir ces métamorphoses: tablettes tactiles, casques de réalité augmentée,…

La Maison du Projet Urbain en plein centre-ville de Saint-Etienne

Différents espaces nommés "corners" présentent chacun un projet majeur en particulier: Nature en ville, le Design Stéphanois, mais aussi le projet du prolongement de la troisième ligne de tramway de Châteaucreux à La Terrasse. A cet effet, une salle fut aménagée avec des écrans et des panneaux d'information, mais aussi avec la maquette de rame CAF Urbos 3. Ainsi, les équipes de la Maison du Projet ont œuvré à donner vie à cette maquette en montrant à quel point ce nouveau modèle de tramway s'inscrivait à la fois dans une continuité patrimoniale, mais aussi dans une optique résolument design.


Un an et demi après l'ouverture de la Maison du Projet, et près d'un an après l'inauguration du prolongement de la ligne T3 le 16 novembre dernier, la maquette a ainsi pu être observée par le public stéphanois.


Après avoir marqué les esprits par son aspect novateur et futuriste, il fallait à présent que cette maquette puisse entrer dans l'Histoire de nos transports. Celle-ci a donc été donnée par Saint-Etienne Métropole au Musée des Transports Urbains de Saint-Etienne et sa Région. C'est un bien précieux qui va permettre d'enrichir les collections du Musée. Ainsi, cette maquette permettra à toutes les générations de découvrir concrètement l'évolution du tramway stéphanois, de sa création en 1881 à aujourd'hui.


Photos de l'installation de la maquette au Musée à venir.

PETITE HISTOIRE DES RAMES CAF URBOS STEPHANOISES

Face à l'augmentation de la fréquentation du réseau de tramway et le prolongement de la ligne T3, l'acquisition de nouvelles rames plus spacieuses pour agrandir le parc STAS semblait indispensable. 16 rames CAF Urbos 3 d'une capacité de 238 places ont donc été commandées à l'usine française du constructeur espagnol CAF, à Bagnères-de-Bigorre.


Dotées d’écrans et du wifi à bord, ces nouvelles rames répondent pleinement aux attentes des voyageurs en matière d’information et de connexion. De plus, les différents signaux visuels, audio, et les boutons d'ouverture des portes facilement identifiables au toucher en font des véhicules accessibles à tous. Le plancher surbaissé sur toute la longueur de la rame permet à chacun de s'y déplacer facilement.

Pour visiter les rames depuis chez vous:


Ces nouvelles motrices constituent également un renouveau technique, grâce à des systèmes électroniques innovants, et des roues à double étage de suspensions parfaitement indépendantes. Niveau sécurité, les rames sont également à la pointe avec des capacités de freinage au-dessus des normes en vigueur. Une bien belle réalisation technique, esthétique et pratique que les stéphanois ont bien accueillie et sont fiers d'utiliser au quotidien.

Suivez nous !

  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc

Le Site

2020 | © Musée des Transports Urbains de Saint-Etienne et sa Région